Accueil » Ressources » En finir avec la relation toxique » Combattre la dépendance » En Finir avec le Pervers Narcissique ! Se Reconstruire Aujourd’hui
Pervers Narcissique: 3 clés pour en finir et se reconstruire aujourd'hui

En Finir avec le Pervers Narcissique ! Se Reconstruire Aujourd’hui

Pervers Narcissique: 3 clés pour en finir et se reconstruire aujourd'huiEt si on en finissait pour de bon avec le pervers narcissique ?

Tu n’en as pas assez, toi, qu’on se concentre toujours exclusivement sur lui ? Comment il fonctionne, pourquoi il agit comme ça, comment il réagira si, que faire s’il dit ceci ou cela, comment interpréter telle ou telle attitude…

À croire que notre monde tourne autour des manipulateurs et qu’il n’y a qu’eux et leurs mystères qui soient intéressants !

Des sites entiers sont construits pour décrypter dans ses moindres détails le fonctionnement du PN. On en parle sur les blogs, sur YouTube, dans les magazines, dans les livres…

Mais as-tu réellement besoin de tout ce contenu, tout au long de ton processus de séparation ?

Si tu souhaites quitter une relation abusive avec un PN pour de bon, il est peut-être temps de passer à autre chose… Dans cet article, je te donne 3 clés indispensables pour avancer !

 

 

Comprendre sa relation avec un pervers narcissique

 

Reprenons un instant depuis le début… Dans une relation abusive, notre monde gravite autour du manipulateur, car nous sommes constamment à essayer de faire des efforts pour comprendre son fonctionnement et pour s’adapter.

Est-ce que ce qui se passe est normal ? Que nous arrive-t-il ?

Toutes les informations que l’on pourra lire au sujet du pervers narcissique sont donc d’une importance capitale pour notre prise de conscience. Tout ce qui nous aide à conceptualiser que nous ne sommes pas folles, tout ce qui nous aide à comprendre que ce genre de personne existe est important.

Le fait de savoir que le comportement des PN est bien décrypté et décryptable est indispensable pour passer à l’étape de la séparation.

D’ailleurs, ces informations seront encore utiles au moment de la rupture pour comprendre comment ces personnes se comportent et comment elles vont réagir.

Mais lorsque débute la phase de reconstruction, il devient évident qu’il faut sortir la perversion narcissique de notre vie. Définitivement lâcher prise avec ce sujet et avec son histoire passée.

D’une manière générale, il est aujourd’hui temps de limiter l’influence du pervers narcissique dans notre vie actuelle.

 

1. Changer son vocabulaire pour chasser le manipulateur de sa vie

 

« Pervers narcissique », « PN », « mon bourreau », « mon persécuteur », « le manipulateur »… Ces termes peuvent faire partie de notre vocabulaire quotidien lorsque l’on parle ou que l’on pense à lui.

Mais en utilisant ce vocabulaire, nous ne faisons que nous définir nous-mêmes, et au jour le jour, comme une victime.

« Moi, la victime d’un pervers narcissique », « Moi, la victime d’une personne toxique », « Moi, la proie du manipulateur »…

Or, ces mots que nous utilisons impactent notre moral : En se vivant aussi profondément comme une victime, nous nous ressentons comme telle, faible et fragile.

Nous devons redonner un nom et un visage à cet homme, utiliser son prénom pour les gens qui le connaissent. Parler de « mon ex-mari » ou de « monsieur Untel » en fonction des contextes et des personnes à qui l’on s’adresse. Choisir de parler de “mon ex-mari ou mon bourreau” fait une différence dans la manière dont tu te positionnes dans ta vie.

Changer de vocabulaire pour utiliser des termes neutres, c’est redonner de la neutralité à ce que nous avons vécu.

 

2. Arrêter de se nourrir du contenu spécialisé sur les PN

 

Le contenu spécialisé sur les pervers narcissiques a son rôle, notamment dans les deux phases importantes de la prise de conscience et de la séparation. Comme nous l’avons vu, il a même pu être très important pour nous aider à avancer.

Mais lorsque la séparation de corps est effective, il est nécessaire de reporter son attention sur le monde autour de soi – pour qu’il ne tourne plus autour du problème de perversion narcissique de notre ex-conjoint !

Lorsque l’on attaque notre phase de reconstruction, il faut cesser de lire ces blogs ou ces livres qui nous ramènent sans cesse vers notre passé douloureux.

Oui, nous y avons à un moment trouvé de l’aide. Mais aujourd’hui, nous devons aller de l’avant.

Ce n’est pas avec son passé que l’on se reconstruit.

3. Se recentrer sur soi pour se reconstruire dans l’après PN

 

Lorsque l’on cherche à se reconstruire après une relation abusive avec un pervers narcissique, il est plus constructif de faire un important travail de recentrage sur soi.

Bien sûr, il ne faut pas chercher à oublier totalement ou à ignorer son passé, car nous apprenons toujours des épreuves que nous traversons.

Mais pourquoi pas se poser de nouvelles questions?  Au lieu de “Pourquoi il m’a traitée comme ça? Pourquoi je n’ai rien vu venir? Pourquoi je suis restée si longtemps?…” Mieux vaut désormais se poser les bonnes questions : Qui est-ce que je veux être après cette expérience ? Quelle personne est-ce que je souhaite devenir ? Comment vais-je construire cette personne ?

C’est là-dessus que tu dois te concentrer. C’est le genre de contenu vers lequel tu dois te tourner. Le développement personnel ou des blogs comme le mien pourront t’aider dans cette voie.

 

En résumé, se mettre en bonne voie de reconstruction, cela passe par 3 points :

  • Faire attention au vocabulaire que j’utilise pour ne pas conserver le PN inscrit dans mon identité
  • Cesser de m’informer continuellement sur le sujet et ainsi de ressasser le passé
  • Trouver de nouvelles sources d’information davantage tournées vers l’avenir et ma reconstruction.

 

N’hésite pas à me contacter si tu as besoin d’être aiguillée dans cette direction ! Ce n’est qu’en cessant de tourner autour du concept de « pervers narcissique » et en t’ouvrant à de nouveaux horizons que tu réussiras à créer la vie que tu veux pour toi.

 

Pour se reconstruire après un pervers narcissique, nous devons choisir de sortir de la sphère d'information liée à ce sujet.
Cet article t’intéresse? Épingle-le dans Pinterest pour le retrouver facilement !
  •  
  •  

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *