Selon l’économiste Kahneman, votre couple vaut-il l’investissement?

Posted on

daniel kahnemanCombien vaut votre mariage aujourd’hui… ?
Et vaut-il le coup que vous continuiez à y investir votre temps, vos efforts, votre amour, vos espoirs ?
Pourquoi — si souvent — cherchons-nous à nous raccrocher au passé ?
C’est pour nous aider à faire cette analyse que je m’empare des théories du prix Nobel, économiste et psychologue Daniel Kahneman, pour les appliquer à notre vie conjugale
En effet, les observations qu’il a faites peuvent nous permettre de jeter un regard nouveau sur notre manière de nous comporter, notre volonté — parfois aveugle — de préserver le passé et nos peurs du changement.

 

Daniel Kahneman explique très bien dans son livre « Système 1, système 2 : les deux vitesses de la pensée »
que nous avons souvent plus peur de perdre ce que nous avons,
que le courage ou l’audace de vouloir plus, ou mieux… et surtout, de prendre un risque.

Comme il est économiste, il explique ceci avec de nombreux exemples tirés de la vie boursière.
(Comme il est aussi psychologue, son livre est rempli d’études rigoureuses,
qui sont réalisées dans d’autres environnements que le milieu boursier…, pour information.)

Vous me croyez peut-être farfelue de comparer la prospérité boursière et le bonheur conjugal,
mais comme je l’explique dans cette vidéo…
la clé n’est pas la notion d’argent, mais l’évolution de la valeur dans le temps.

Valeur d’une action en bourse, valeur de notre mariage…

C’est en nous tournant vers le futur que nous devrions réfléchir.

Mais nous avons souvent le regard dans le rétroviseur…

Regardez la vidéo ici, c’est ludique 🙂 et inscrivez-vous à la chaîne YouTube (j’ai mis un résumé ci-dessous, mais c’est moins amusant : –)

I. L’exemple donné par Daniel Kahneman :

 

Daniel Kanheman prend l’exemple d’une personne qui achète une action A, à 100 $, et une action B, à 100 $ aussi, total de l’investissement 200 $.

Le jour où cette personne a besoin de liquidité, l’action A vaut 120 $ et l’action B vaut 80 $, le total est donc encore de 200 $, la personne n’a ni gagné ni perdu…

Mais c’est avec la décision qui suit que s’enclenche le mécanisme de perte.

Analysant des métadonnées, Daniel Kanheman a observé que la plupart de nous instinctivement vendent l’action qui a déjà bien performé, celle à 120 $, alors que toute l’information que nous avons désormais à notre disposition montre que nous devrions vendre l’action à 80 $.

Et ceci, car nous avons du mal à accepter que nous ayons « perdu » sur le compte de l’action B (et je rappelle qu’en fait, nous n’avions rien perdu, car le total était 200 $).

Nous regardons le passé, et l’idée d’avoir investi à perte nous est insupportable…
même quand tous les signes indiquent que nous allons continuer de perdre avec cette action.

 

Kahneman explique dans son livre que cette peur de la perte nous fait nous raccrocher à ce que nous connaissons, c’est-à-dire le passé.

 

II. Kahneman, appliqué au couple

 

Je suis souvent frappée, quand je réponds à la ligne de soutien,
de la volonté farouche que nous avons de vouloir préserver un mariage qui ne fonctionne plus,
au-delà des limites du raisonnable parfois.
Cette dynamique peu évolutive s’applique à de nombreux couples.

Je suis dans le même lot que tout le monde, je n’avais pas atteint ce niveau de réflexion il y a 15 ans
et j’ai moi aussi essayé de conserver ce que je pensais que j’avais construit, malgré la relation toxique.

 

Pourtant, comme Kahneman l’explique,
ce que nous devrions regarder,
ce ne sont pas les performances passées,
mais le potentiel pour le futur…

 

Dans le cas d’une action en bourse, est-ce que l’entreprise est productive, réactive?
Sait-elle s’adapter rapidement aux conditions extérieures ?

 

Dans le cas du couple, quel est le potentiel à partir d’aujourd’hui ?
Avons-nous des projets communs, le désir d’évoluer ensemble,
la capacité de mettre les cartes sur la table et de travailler dans ce sens ?

On ne peut faire changer personne, qui ne souhaite pas elle-même ce changement…
Autant porter alors un regard lucide sur sa situation réelle et se projeter dans l’avenir.

C’est ainsi que l’on sait si son mariage vaut l’investissement.

En lisant cet article, il vous vient peut-être des sentiments instinctifs : « je veux tout faire pour continuer », « j’ai envie de jeter l’éponge »…

Je vous invite à prendre votre temps pour faire votre diagnostic
et si vous le souhaitez, à vous appuyer sur ce test que je propose pour accompagner votre réflexion.

 

Pour le livre de Daniel Kahneman:

 

N’hésitez pas à me faire vos commentaires, je suis curieuse de savoir ce que vous pensez de cet article… ici ou sous la vidéo… ou les deux, pourquoi pas…

Rejoins-nous vite sur le groupe privé gratuit sur Facebook: “Se reconstruire en toute sérénité”!

Attribution des photos: Pixabay

Publié le 3 janvier

Partager cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Virginie Loÿ
Je m'appelle Virginie Loÿ . Dans ce blog, je souhaite partager avec vous des informations et des conseils pour se libérer des liens d'une relation abusive ou violente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *