Se coacher soi-même avec le coaching causal

Posted on

Bienvenue à nouveau sur le blog ! Comme ce n'est pas la 1ère fois que tu viens ici, as-tu bien téléchargé ton PLAN en 3 ÉTAPES pour TOUT RECOMMENCER SANS PEUR? C'est le guide parfait pour identifier ses peurs et agir en conséquence 🙂 : clique ici pour le télécharger gratuitement !

Comment et pourquoi se coacher soi-même avec le coaching causal?Se coacher soi-même est l’un des multiples mérites du coaching causal… « Du quoiiii ??? me dis-tu. J’ai déjà entendu parler du coaching de vie, du coaching professionnel, de s’auto-coacher… mais jamais du coaching causal! » L’objectif du coaching causal est d’identifier les pensées qui sont à la source des résultats que nous avons dans notre vie (positifs ou négatifs). Reconnaître les pensées à l’origine de nos problèmes permet de prendre conscience en profondeur des mécanismes de cause à effet qui créent notre vie, et par conséquent, d’engager des changements durables pour atteindre nos objectifs de vie. Je t’explique dans cet article pourquoi et comment en tirer bénéfice, en travaillant seule ou en accompagnement, pour une vie épanouie.

 

Se coacher soi-même : c’est l’avenir

 

Depuis des années, j’aide sur une ligne d’écoute. Je suis moi-même sortie d’un mariage violent et j’ai reconstruit une vie merveilleuse. Ces expériences m’ont fait comprendre que tant que nous ne pensons pas que nous pouvons nous « en » sortir, aucune aide ne nous sortira d’affaire (*quel que soit le « en » : dettes, job burn-out, relation toxique, passé pourri, etc.). Le moteur de l’action, c’est toujours nos pensées. Comprendre ses pensées, nettoyer sa tête et être en alignement avec ce qu’on veut, c’est la clé du développement personnel.

Je viens de rentrer du Texas où je participais à la partie en présentiel de ma formation de coach de vie, et je suis encore plus convaincue que jamais de l’intérêt de cette approche pour notre bien-être mental et notre équilibre psychique. Cette forme d’hygiène mentale va acquérir dans les années à venir la même importance que ce que Jane Fonda a commencé dans les années 80, avec l’aérobic, l’activité physique et l’alimentation saine. Pour notre bien.

 

Le coaching causal vs autres formes de coaching de vie

 

De nombreuses formes de coaching s’attachent à nous aider à changer nos actions : mettre en place des objectifs et appliquer des méthodes qui ont marché avec d’autres. Et rien de mal à cela. Quand ça marche et pour le temps que ça marche. Malheureusement, bien souvent, les changements ne sont pas durables. Pourquoi ? Parce qu’on a changé un comportement ou une habitude sans comprendre son origine. En quelques mots, sans identifier pourquoi nous agissions ainsi.

Si certaines pensées ou croyances sont ancrées en nous depuis des années, le cerveau a créé des autoroutes pour ces pensées. Quand nous le forçons à agir en dehors de ces chemins déjà jalonnés, sur les petits sentiers, avec nos nouvelles actions, il cherche à retrouver le confort de ses anciennes habitudes. Parce que le cerveau aime la répétition, la sécurité et l’efficacité. Pour des modifications durables, nous devons créer des routes au plus profond. Changer nos actions sans nous interroger sur leur origine, c’est-à-dire nos pensées, c’est un peu comme mettre un pansement sur une plaie non désinfectée : ça fait plus joli pour un moment… mais bien vite, le problème réapparaît.

 

Le coaching causal avec le Modèle de Brooke

 

Brooke Castillo a créé un outil pour comprendre l’impact de nos pensées : le Modèle de Brooke (dont je me sers tous les jours pour faire le ménage dans ma tête). Il nous permet de visualiser le lien de cause à effet dans nos vies : les Pensées par lesquelles nous interprétons nos Circonstances génèrent en nous des Émotions, ces Émotions propulsent nos Actions et la somme de nos Actions crée les Résultats que nous constatons dans notre vie aujourd’hui.

Tout l’argent que tu as épargné sur ton compte en banque (ou au contraire, celui que tu n’as pas), ta situation professionnelle, l’état de tes relations avec les autres, épanouies ou toxiques, sont les Résultats des Pensées que tu entretiens (souvent inconsciemment ou involontairement). Ces Résultats sont la preuve concrète des Pensées que tu as à propos de l’argent, du succès, du travail, de l’amour, du couple, etc.

Tant que nous n’identifions pas nos Pensées, tant que nous ne les reconnaissons pas, que nous ne les acceptons pas et tant que nous n’en prenons pas l’entière responsabilité, ce sont elles qui vont prédominer dans notre mental. (Note bien que certaines sont des Pensées inculquées par nos parents, notre entourage, ou glanées lors de nos expériences passées, sans être remises en question.)

Et des Pensées…. Nous en avons plein : nous nous jugeons (assez négativement, il faut bien l’avouer), nous en voulons à notre ex qui ne paie pas, à notre mère qui préférait notre grande sœur, à notre patron qui a refusé notre augmentation, à la voisine du dessus qui ne se déchausse pas, à Macron, à Trump, à la pluie qui bat à la fenêtre…. Ça fait beaucoup à gérer !

 

Le coaching causal ne revient pas sur le passé

 

Une des choses qui est fabuleuse avec le coaching causal, que ce soit en auto-coaching ou accompagnée, c’est qu’il ne nous demande pas d’explorer le passé. Car nos Pensées, eh bien, elles sont en temps réel. Même quand tu penses au passé, c’est maintenant que tu penses, maintenant que tu ressens l’Émotion générée par cette Pensée et que tu agis (ou pas).

Identifier les Pensées que nous avons maintenant est la seule chose dont nous avons besoin pour avancer. Toutes les Actions que nous prenons aujourd’hui sont les conséquences des Pensées et des Émotions que nous avons à l’instant présent. Et nos Pensées sont toujours optionnelles.

Se coacher soi-même donne un pouvoir fantastique sur sa vie !

Autocoaching et accompagnement par un coach: 2 manières complémentaires pour avancer
Cet article te plaît ? Épingle-le dans Pinterest pour le retrouver facilement !

 

Auto-coaching en solo ou accompagnement ?

 

La deuxième chose que je trouve géniale, c’est que c’est une méthode qu’on peut appliquer toute seule, en apprenant les outils ou bien sans rien apprendre, en se faisant accompagner, ou encore en combinant les deux. Et bien sûr, elle s’applique à tous les aspects de notre vie. Nous étions nombreuses en formation et la plupart de nous avaient déjà beaucoup pratiqué avec les outils de coaching, dont le Modèle. Se coacher soi-même est le point de départ. Mais en nous coachant les unes les autres j’ai vu que malgré tout, le regard d’une personne extérieure pouvait réellement apporter un éclairage totalement différent sur notre travail personnel.

Dans mon cas, j’avais déjà appliqué de nombreux Modèles à une situation qui créait en moi beaucoup de frustration. Je pensais parvenir à identifier mes Pensées, mais ce n’est qu’avec le questionnement d’une autre coach que j’ai pu identifier la principale Pensée qui me bloquait dans la situation. Et à réellement prendre conscience du scénario que je ne cessais de reproduire. A posteriori, ça m’a semblé évident. Mais seule, j’avais tendance — lorsque je faisais mes 5 minutes d’écriture chaque jour, et mes Modèles — à me poser toujours les mêmes questions (et donc à avoir toujours les mêmes réponses…)

 

En résumé :

 

Si tu veux faire des changements dans ta vie, le meilleur moyen d’y parvenir, c’est de t’attacher à découvrir les Pensées qui sont à l’origine de ta situation actuelle. Apprends à te servir des outils (plein d’articles sur le blog), fais-toi aider de temps à autre ou pour un objectif précis, développe tes compétences et ta connaissance de toi : ta connaissance de toi-même et ta bonne forme mentale sont les clés d’une vie épanouie et épanouissante.

 

 

Pour information, j’accompagne individuellement les personnes qui le souhaitent, de manière ponctuelle ou sur des objectifs spécifiques. Cette année, j’ai accompagné des personnes qui souhaitaient quitter durablement un compagnon, reprendre pied dans leur vie après une séparation, gérer l’angoisse et la peur liées à un cancer, ne plus hurler avec ses enfants, prendre des décisions de changement de carrière, gérer des tensions avec des parents vieillissants, etc. Les accompagnements ont lieu em ligne. Si tu es intéressée, n’hésite pas à me contacter ici.

 

As-tu des expériences de coaching ou d’autocoaching à partager avec nous ? N’hésite pas à le faire ci-dessous !

 

Attribution des photos : Lucas Lenzi via Unsplash, merci (modifiée)

Publié le 26 septembre

  •  
    5
    Partages
  • 5
Virginie Loÿ
Je m'appelle Virginie Loÿ . Dans ce blog, je souhaite partager avec vous des informations et des conseils pour se libérer des liens d'une relation abusive ou violente.

One thought on “Se coacher soi-même avec le coaching causal”

  1. Merci Virginie… Je le pense aussi.. Bien que c’est tout un apprentissage… J’écris, oui c’est une thérapie… Je dois dire que être LUCIDE… Est primordial.. Se reconstruire et se rendre compte de la vérité… Ça peut faire très mal.. Mais nécessaire.. Pour rester debout.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *