Revue du livre : Le conjoint prédateur de Me Sophie Cohen

Posted on

Le conjoint prédateurLe livre de Me Sophie Cohen, est avocate, spécialisée dans les affaires familiales et principalement les divorces conflictuels. Son livre, « Le conjoint prédateur », est sous-titré :
« Le guide juridique de la survie conjugale ».
Elle y regroupe les recherches et observations recueillies au cours de vingt années de présence auprès des victimes. Elle décrit les causes psychologiques de la perversion et les manières perverses d’opérer dans le couple.
Dans la dernière partie, elle s’attache aux enjeux juridiques et conclut sur des propositions de solutions à envisager à l’échelle de la société.

 

I. Mon avis sur “Le conjoint prédateur”:

Déception.

La profession d’avocate de l’auteur et le sous-titre du livre « guide juridique » sont les raisons qui m’ont poussée à commander ce livre. Malheureusement, sur les 200 pages de texte de l’ouvrage, seulement une trentaine sont consacrées à l’aspect juridique, et parmi celles-ci, 7 pages seulement donnent des conseils pratiques.

La partie principale du livre décrit la personnalité perverse narcissique et les mécanismes.
L’auteur souligne notamment le rôle important joué par les parents du conjoint manipulateur.
Cette présentation est en ligne avec de nombreux autres ouvrages traitant du sujet sous son aspect psychologique,
mais n’apporte rien de nouveau aux écrits des professionnels du domaine tels que des psychologues ou des thérapeutes.
La lectrice trouvera donc dans cet ouvrage peu de ressources pour sa reconstruction.

 

Voici mes suggestions de lecture

Vous cherchez un livre…

II. Livre sur dynamique de perversion narcissique


Je recommande l’achat de l’ouvrage de Anne Clotilde Ziégler : « Pervers narcissiques : Bas les masques ! ».

Après sa description du schéma de la perversion narcissique,
l’auteur y donne de très bonnes pistes pour identifier ses propres failles.
Elle indique aussi de bons exemples de mécanismes de résistance, ainsi que les thérapies qu’elle recommande.

 

III.Livre sur des solutions pour sortir de la maltraitance dans un sens large

 

Je recommande l’achat du livre « Sortir de la maltraitance » d’Édith Lombardi.

Les témoignages choisis par l’auteur illustrent non seulement un éventail large de causes de maltraitance et de violence.
Et surtout, il présente les nombreuses ressources utilisées par les victimes pour résister, pour se libérer et pour guérir.

 

IV. Livre qui s’adresse aux victimes,
pour comprendre et s’en sortir

Je recommande le livre “Violences psychologiques: de la résistance à la reconstruction” d’Anne-Laure Buffet

L’ouvrage de la thérapeute est un ouvrage très complet, qui analyse les causes des dynamiques en jeu
et explique comment on peut sortir du schéma de victime et se reconstruire.

Bonne lecture !

 

Donnez-moi vos avis ci-dessous !

le 23 août

Modifié le 8 octobre 2017, le 8 novembre 2017, le 15 mars 2018

  •  
    10
    Partages
  • 10
Virginie Loÿ
Je m'appelle Virginie Loÿ . Dans ce blog, je souhaite partager avec vous des informations et des conseils pour se libérer des liens d'une relation abusive ou violente.

7 thoughts on “Revue du livre : Le conjoint prédateur de Me Sophie Cohen”

  1. Merci pour cette chronique très intéressante 🙂 Je découvre ce livre dont je n’ai jamais entendu parler.

    Etant donné que c’est la fusion des deux partenaires qui est le socle des relations toxiques (et je ne dis pas que toute fusion amène des relations toxiques), pour en sortir c’est effectivement le travail sur soi qui sera la clef. Apprendre à se combler soi-même, à s’aimer et se faire confiance, découvrir quelles sont nos limites.

    1. Merci Emily: oui c’est un mix intéressant et qui démontre parfaitement qu’il est impossible de se poser les questions juridiques sans comprendre le contexte psychologique. Un énorme travail à faire du côté des institutions…

    1. Tant mieux, Véronique! C’est bien le but. J’ai moi-même appris beaucoup, particulièrement sur la relation avec les parents dans l’enfance, mais aussi sur leur impact dans la vie de leur enfant devenu adulte, et par conséquent du couple de celui-ci.

  2. Merci Virginie pour ta chronique et pour ta franchise par rapport au livre. J’ai vraiment apprécié que tu nous proposes des solutions de « rechange » de lectures plus adaptées en fonction de ce que l’on cherche. Ça change des chroniques où l’on nous dit juste bien/pas bien, au moins ici, on a des directions…Je trouve cette approche très pratique !

    1. Merci Delphine,
      C’est effectivement souvent difficile de se faire une idée d’un livre en fonction du titre… j’en ai plusieurs sur mon étagère dont le titre ne reflète pas très bien le contenu. .-(
      J’espère continuer à trouver des ouvrages pertinents qui apportent du contenu… à suivre donc !

    2. Merci Delphine,
      C’est effectivement souvent difficile de se faire une idée d’un livre en fonction du titre… j’en ai plusieurs sur mon étagère dont le titre ne reflète pas très bien le contenu. .-(
      J’espère continuer à trouver des ouvrages pertinents qui apportent du contenu… à suivre donc !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *