Question-réponse : comment changer les autres ?

Posted on

Comment changer les autres ?
est une question qui me parvenue en réponse au questionnaire que je vous ai envoyé*.
Je remercie vivement la personne qui l’a posée (les réponses étaient anonymes, comme promis).
C’est une question formidable.
Elle est à la fois vaste et spécifique:
Peut-on changer les autres?
Est-il même souhaitable de vouloir faire changer les autres?
Dans la lancée, nous pouvons même nous interroger: pourquoi vouloir changer les autres?

J’ai choisi cette question pour commencer un cycle d’article et vidéos,
car je trouve que c’est une question vraiment puissante, qui nous concerne toutes.

Dans cette série, mon but est d’apporter des solutions, des pistes de réflexion
et des réponses aux questions que vous m’avez posées durant les dernières semaines.
Certaines questions m’ont aussi été posées sous les articles ou par ma page contact.
J’ai regroupé les interrogations les plus fréquentes.
N’hésitez pas à me communiquer les sujets que vous aimeriez voir abordés ici.

(*Si vous souhaitez recevoir des nouvelles directement dans votre boîte
et notamment le Mini-Coaching du vendredi,
vous pouvez vous abonner en cliquant sur le ruban ci-dessus ou dans la barre latérale, à droite
.)

I. Q: Comment changer les autres?

 

Si je trouve cette question fantastique, c’est à cause de son caractère universel.

C’est vraiment une question que nous nous posons toutes, à un moment ou à un autre.
(Même si nous ne le disons pas toujours à voix haute…)
Et, bien sûr, plus particulièrement quand nous vivons dans un environnement relationnel toxique

 

Comment changer les autres pour qu’ils se comportent tel que nous le souhaiterions ?

Pour qu’ils ne nous blessent pas,

pour qu’ils descendent la poubelle,

pour nous apportent des fleurs et

pour qu’ils nous rendent heureuses ?

 

II. R: Réponse

Malheureusement, je n’ai pas de bonnes nouvelles,
car la réponse, bien qu’aussi universelle,
semble moins répandue :

« Question : Comment changer les autres :
Réponse : On ne peut pas. »

 

 

Dans la vidéo, je t’interroge sur le bien-fondé d’un tel souhait.
Car qui dit changer les autres signifierait aussi leur accorder le pouvoir de te changer ?
Est-ce réellement ce que tu aimerais ?
Qu’on te change pour que tu conviennes mieux aux besoins et désirs d’une tierce personne ?

 

Moi, je veux que personne ne me change.
Que personne n’essaye, même !!!

 

Je sais qu’au sein de relations toxiques,
c’est justement ce qui se passe.
On essaie de plaire, de s’adapter, d’obéir, de changer…
On essaie de se changer pour les autres, ou pour un autre.
Mais si tu vis ou as vécu cela, est-ce une source de bonheur ?

Non, évidemment, non.

III. Ce que pensent les « sages »,
de comment changer les autres:

 

Don Miguel Ruiz dit, dans « Les quatre accords toltèques » :

« L’amour véritable consiste à accepter les autres tels qu’ils sont sans essayer de les changer. Si nous essayons de les changer cela signifie qu’on ne les aime pas vraiment. …

… De même, cette personne doit aussi vous aimer tel que vous êtes, sans avoir besoin de vous changer. Si elle a le sentiment qu’elle doit vous transformer, cela signifie qu’elle ne vous aime pas vraiment.
Alors pourquoi vouloir rester avec quelqu’un si vous n’êtes pas comme il ou elle le souhaite ? »

 

1. Comment changer les autres…?
… en se changeant soi-même ?

 

Est-ce que la solution ne serait pas de changer sa situation
en se changeant soi-même ?
Par soi et pour soi ?
De nombreux auteurs de développement personnel nous expliquent
et nous incitent à trouver les solutions en nous.

C’est en opérant des changements dans notre mode de pensée,
et par conséquent, dans nos comportements,
que nous pouvons éventuellement influencer celui des autres.

 

Nous avons tous dans notre entourage
une personne de tempérament joyeux, la voisine, une cousine
et une autre qui ronchonne, la tante Marguerite ou une collègue de travail. Réfléchis,
de quelle manière leur comportement affecte-t-il immédiatement la manière dont tu te sens ?
À laquelle des deux es-tu plus encline à rendre un service, à partager des confidences,
laquelle as-tu envie d’éviter ?
Et pourtant, ni l’une ni l’autre n’essaie de te changer.

Chacune est elle-même.

 

Nous portons en nous les clés de notre entente avec les autres,
et notre responsabilité est de vivre la meilleure vie que nous pouvons…. pour nous.
En premier lieu, pour nous.
Et « magiquement », le monde autour de nous deviendra plus clément.

 

2. Conseils de lectures

 

Si tu veux explorer ces questions de manière plus approfondie, je t’invite à découvrir ces deux livres :

– « Les quatre accords toltèques » de Miguel Ruiz et

– « Aimer ce qui est », de Byron Katie, l’un des ouvrages-piliers du développement personnel.
Ce livre est un miracle en papier.

 

 

J’aimerais savoir ce que tu penses de cette vision des choses.
Est-ce que tu trouves que c’est une approche choquante, culpabilisante ou au contraire, libératrice ?
Et pourquoi ?
N’hésite pas à communiquer ci-dessous ton opinion,
ainsi que ton avis sur ces livres si tu les connais déjà
ou si tu te donnes le mal (d’ailleurs, je devrais dire : si tu te donnes le BIEN) de les découvrir.

Rejoins-nous vite sur le groupe privé gratuit sur Facebook: “Se reconstruire en toute sérénité”!

Et sur la chaîne Youtube!

 

Publié le 25 février

  •  
    7
    Partages
  • 7
Virginie Loÿ
Je m'appelle Virginie Loÿ . Dans ce blog, je souhaite partager avec vous des informations et des conseils pour se libérer des liens d'une relation abusive ou violente.

2 thoughts on “Question-réponse : comment changer les autres ?”

  1. Bonjour Virginie, je te remercie de cet article sur “comment changer les autres”.
    La question qui me vient à la suite de ton article est de savoir si dans une relation abusive/toxique, le fait de changer soi-même en espérant que cela aura un impact sur le conjoint, n’est ce pas peine perdue et dépense d’une énergie folle sans espoir de résultat ?
    Cela peut fonctionner avec des gens qui se remettent en question et qui cherchent à faire plaisir à leur conjoint, mais ce n’est pas le cas dans une relation toxique.
    Pour ma part, j’ai éssayé d’évoluer pendant 3/4 ans en espérant le voir changer, rien n’y a fait … j’abandonne et j’entame une procédure de divorce….

  2. Excellente remarque AC ☺

    Non, je ne parle pas, et c’est bien de me le faire préciser, de « se changer soi-même » en espérant que cela aura un impact sur l’autre.

    Je parle de faire des changements en soi, pour soi, par rapport à soi et à ses attentes, de manière à mieux se comprendre et se respecter.

    Dans certains cas, ces changements peuvent avoir un effet qui va dans le sens du nouveau respect que tu acquiers. Dans d’autres cas, non.
    Ce n’est pas quelque chose qui dépend de toi.

    Mais dans le processus, tu te rapproches de ton centre, de « ta » vérité, de ton intégrité.
    Et du coup, peu importe ce que l’autre fait, parce que toi tu avances sur ton chemin.

    Et d’après ton commentaire, c’est ce qui s’est passé pour toi.
    Tu as, dans un premier temps, essayé de changer « pour le changer ».
    Sans succès.
    Et maintenant, tu as porté ton regard sur toi, sur ce que tu veux dans ta vie. Tu n’es pas satisfaite, tu n’attends pas que l’autre change, ou te rende heureuse, tu reprends le contrôle.

    Tu changes et tu avances POUR TOI.

    Bravo <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *