Pour ne pas reproduire une relation abusive

Posted on

Comment ne pas reproduire les relations abusives avec ses enfants?Relation mère-enfant toxique : comment ne pas reproduire une relation abusive dans son couple, ou avec ses enfants ? Peut-on un jour se libérer, trouver la paix, ne plus avoir d’attente, voire, pardonner à une mère maltraitante ? Dans cet entretien, la thérapeute Anne-Laure Buffet, auteure du livre « Les mères qui blessent », répond aux questions posées par les lectrices du blog. En note, tu trouveras le fil directeur de cet entretien, dont je recommande l’écoute complète, tout particulièrement si tu es la fille d’une mère toxique.

Fil conducteur de l’interview

Anne-Laure BuffetMin 02:00    VL : Pourquoi certaines personnes reproduisent les relations abusives qu’elles ont vécues en tant qu’enfant ?

Anne-Laure Buffet rappelle ce qu’est, en terme de psychologie une relation « mère-enfant » abusive. L’enfant, devenu adulte, reproduit les schémas maltraitants de son enfance.

 

Min 04:40      VL : Y a-t-il confusion entre l’amour et le lien nocif ?
ALB : L’enfant croit ce qu’on lui propose et le transporte vers sa vie d’adulte.

Min 05:50      VL : S’agit-il de remettre en cause ses croyances ?
ALB : Il faut les questionner son histoire rationnellement en tant qu’adulte. Chacun doit garder la part de croyance qui lui est nécessaire et se séparer de celles qui sont des freins, voire des interdictions à vivre.

 

Min 07:10      VL : Comment éviter de reproduire la relation toxique, dans ses comportements, en couple, ou particulièrement avec ses propres enfants ? Devient-on soit victime soit bourreau ?

ALB : On ne devient pas forcément maltraitant quand on a été maltraité de la même manière qu’on ne devient pas forcément bien traitant quand on l’a été. Il y a beaucoup d’autres repères que les enfants intègrent au cours de leur croissance.

 

Min 08:30      VL : Les questionnements sont donc un bon signe ?
ALB : Ils laissent entrevoir la possibilité de se remettre en cause et donc de faire des changements. Mais il faut se poser la question : que fais-je avec la prise de conscience que j’ai été maltraitée ?

 

Min 10:15      VL : Prendre conscience de son histoire est donc le point de départ ?
ALB : Oui, mais il ne suffit pas. Le chemin de la reconstruction sur lequel on s’engage peut être long et douloureux.

 

Min 11:20    VL : Comment, et peut-on, être en paix, ne plus avoir d’attente, voire pardonner à cette mère défaillante ?
ALB : C’est l’objet d’une profonde réflexion : il s’agit avant tout d’apprendre à être soi-même et à ne plus se voir par rapport à l’autre. La paix est sans doute le point le plus personnel : rupture ? acceptation ? L’important, c’est de pouvoir être adulte à part entière. Quant au pardon : n’est-ce pas à soi que l’on devrait pardonner en premier lieu ?

Min 15:45    VL : Il est donc important de travailler sur et pour soi.
ALB : C’est en s’autorisant à penser à soi qu’on trouvera sa paix.

Et toi, as-tu aussi peur de reproduire une relation abusive ? Ou bien as-tu trouvé la voie pour t’en affranchir ? N’hésite pas à partager ton expérience.

Relation mère-fille toxique: comment ne pas reproduire
Cet article te plaît ? Épingle-le dans Pinterest pour le retrouver facilement !

 

Voici le lien pour écouter ma précédente interview de la thérapeute Anne-Laure Buffet: “Parlons victime”

Attribution des photos : Louis Francia, merci Unsplash (modifiée), Anne-Laure Buffet

Publié le 28 novembre

  •  
    12
    Partages
  • 12
Virginie Loÿ
Je m'appelle Virginie Loÿ . Dans ce blog, je souhaite partager avec vous des informations et des conseils pour se libérer des liens d'une relation abusive ou violente.

2 thoughts on “Pour ne pas reproduire une relation abusive”

  1. Article intéressant. Merci. Pas facile pour un Enfant de se construire quand il démarre dans la Vie avec des Bases toxiques, bancales. Difficile de se construire en tant qu’Adulte et par la suite en tant que Parents surtout quand vous êtes seul sans repère, sans aide pour vous apporter des conseils; difficile de démarrer une Vie sans Béquilles pour s’appuyer.Seul le Temps fait qu’on gagne en Maturité et on acquiert de l’expérience. Il ne faut surtout pas avoir peur de se remettre en questions à chaque étape de sa vie et quand c’est nécessaire. Nos erreurs nous apprend et nous permets d’avancer.Nous permets de nous corriger et de rectifier. Très difficile pour un Enfant ayant eu une relation toxique avec sa Mère de s’en libérer et de ne pas tomber dans le piége de refaire la même chose avec ses propres enfants. C’est comme une Maison qu’on construit : au début on commence par les fondations et si celles ci sont mal faites , à la fin la maison ne sera pas consolider et risque de se fissurer par endroits aussi.C’est mon Image.

  2. Merci Solange,
    Le message le plus important, c’est que nous sommes maîtres de notre destin. Même quand nous n’avons pas reçu les meilleures cartes dans notre enfance, nous avons la possibilité de travailler pour nous libérer de notre passé. Ce n’est pas toujours facile, mais c’est possible.
    La libération de la parole, grâce à Internet notamment, nous permet de comprendre que ce ce que nous avons vécu n’était pas toujours sain, mais que ce n’est pas une fatalité: nous avons la possibilité de briser la chaîne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *