La plus Grande Erreur quand on Quitte une Relation Toxique

Posted on

L'erreur la plus grande qui pénalise notre reconstruction quand on quitte une relation toxique est de ne pas avoir anticipé la phase de reconstruction.La plus grande erreur qu’on commet quand on quitte une relation abusive, une erreur que j’ai faite moi-même aussi, c’est de penser qu’on va sortir de la relation toxique et qu’après, tout sera ok. On va pouvoir commencer à refaire sa vie. On va pouvoir guérir et se reconstruire. Et puis finalement, c’est beaucoup plus difficile qu’on croît. parce que du travail de reconstruction, il y en a! C’est comme si, à l’intérieur de nous, se trouvait un véritable champ de bataille après la retraite. On ne reconnaît plus rien, on ne SE reconnaît pas. On part de bien bas… Après une phase d’euphorie ou de soulagement, la réalité se présente et on s’aperçoit qu’on ne va pas si bien que ça. Pourquoi ? C’est ce qu’on va voir ici.

 

Ce qu’on croit qu’il se passera

 

Qu’attend-on de la séparation ? Repartir sur de nouvelles bases. Enfin tourner la page (et être débarrassée.) On croit qu’à partir de maintenant notre vie va être bien meilleure puisque la personne toxique n’est plus dans notre vie ou, du moins, n’y figure plus de manière permanente et constante. On pense parfois qu’on va redevenir la personne joyeuse et confiante qu’on était avant. On s’attend à ce que tout aille bien. D’ailleurs, tout notre entourage aussi s’attend à ça « puisque tu l’as quitté maintenant… »

Ce qui se passe après la relation toxique : la réalité

 

Le problème, c’est que ce n’est pas du tout du tout comme ça que ça marche.

Pendant la relation toxique, notre cerveau a mis un certain nombre de mécanismes en place. Ce sont des mécanismes de protection nous ont fait perdre nos repères. Ils nous font douter de nous. Nous nous observons d’une manière très critique. Et nous avons encore en tête tout ces mécanismes, ils sont devenus notre manière naturelle de fonctionner.

Tu es seule et lui… Eh bien, il reconstruit sa vie, il a déjà retrouvé quelqu’un, il fait appel sur appel au tribunal, ou même il disparaît totalement de la circulation comme si tu n’avais jamais existé. Du coup, quelquefois après la séparation, c’est vraiment la dégringolade. On ne comprend pas du tout ce qui se passe. Pourtant, tout cela est normal.

 

L’erreur qu’on fait

La principale erreur, c’est de n’avoir pas anticipé cette phase. Aucune culpabilité à avoir : ce n’est pas un phénomène dont on parle beaucoup. Les conseils se concentrent surtout sur la séparation. Ils sont nécessaires et utiles: nous avons besoin de ces conseils pour comprendre et pour nous motiver quand nous voulons quitter une relation toxique. Il s’agit d’un processus qui évolue dans le temps, chaque étape est significative et importante. Quand on sort d’une relation abusive, il y a trois phases principales :

La première phase est la prise de conscience

Tu cherches beaucoup d’information. Tu commences à comprendre les mécanismes dans lesquels tu es impliquée et qui vont de faire petit à petit prendre la décision de partir.

 

La deuxième est la séparation active

À ce stade, tu vas gérer les questions matérielles et pratiques. Tu es donc dans l’action et pas forcément dans la prise de recul et la réflexion.

 

La troisième phase : le début de ta nouvelle vie

Tu as géré les questions matérielles, au moins dans leurs grandes lignes et tu es séparée de corps. Tu te dis : « Le plus important est fait, je vais pouvoir recommencer ma vie » et c’est là que s’enclenche la dernière phase qui est capitale. C’est celle de la reconstruction.

 

La phase de reconstruction

 

C’est la période où on a besoin de faire le travail sur soi pour mieux se comprendre. Pour avancer, et pour ne pas reproduire, il est important de comprendre quels sont nos ressorts. Accompagnée ou pas, le travail à faire pour se recentrer est indispensable pour guérir d’une relation abusive. Quitter une relation toxique ne suffit pas. Nous devons prendre le temps pour définir de nouveau nos repères et pour reprendre confiance. Nous devons choisir nos nouvelles priorités, qui ne sont sans doute pas les mêmes que celles qu’on avait avant de commencer la relation.

Ce travail est très important parce qu’il va nous permettre de poser des bases saines pour construire la vie que nous voulons vraiment, et peut-être, à terme une nouvelle relation amoureuse. C’est maintenant que nous devons créer de nouveaux rêves. C’est maintenant que nous devons apprendre à y croire et que nous devons commencer à les construire. Pour nous.

C’est aussi maintenant que nous devons acquérir le respect de nous-mêmes et apprendre à poser des limites. C’est ce qui nous permettra d’avancer avec confiance et de ne pas reproduire les mêmes types de comportements. C’est une phase à part entière, qu’il est important de ne pas négliger. Elle est garante de ton bien-être et d’un futur serein.

 

Culpabiliser ne sert à rien

 

Si tu t’écroules après la séparation parce que tu penses que tu devrais aller mieux… tu te sens déjà plutôt mal. Si, en plus, tu culpabilises en te disant « que tu devrais aller mieux », sache qu’il n’y a rien d’anormal.

C’est probablement que tu n’as pas anticipé cette phase. Toutes les ruptures sont difficiles, mais sortir d’une relation abusive l’est encore plus particulièrement. Nous avons besoin du temps à nous seules, pour nous reconstruire. Nous avons besoin de clémence et de compassion, nous avons besoin de patience et nous sommes la première personne qui doit nous les offrir.

J’espère que je suis un exemple inspirant, à travers ma chaîne sur YouTube et mes articles sur ce blog, du résultat que produit le temps de faire ce travail sur soi. Si tu veux des explications, des outils ou de la motivation, n’hésite pas à rechercher les vidéos et les Playlists que j’ai préparées sur des sujets spécifiques.

Cet article t’intéresse? Épingle-le dans Pinterest pour le retrouver facilement !

 

Attribution des photos : Sylas Boesten, merci Unsplash (modifiée)

  •  
  •  
Virginie Loÿ
Je m'appelle Virginie Loÿ . Dans ce blog, je souhaite partager avec vous des informations et des conseils pour se libérer des liens d'une relation abusive ou violente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *