Comment j’ai choisi comme nom de blog « Une chose par jour »?

Posted on

quitter une relation abusive

Pourquoi pas « Adieu violence » ou quelque chose de ce genre, qui aurait le mérite d’être direct ?

Si vous avez lu les pages « À propos » vous avez certainement déjà compris ce qu’UNE CHOSE PAR JOUR représente pour moi, aussi bien dans ma vie personnelle que dans la démarche que je considère efficace pour se libérer d’une relation abusive.
Le nom de blog semble par conséquent couler de source…. Et c’est vrai, que le jour où il m’est venu à l’esprit, j’ai tout de suite su que j’avais trouvé le nom qui résonnait en moi, le nom qui était le plus proche de la conduite que je préconise pour entreprendre les grands changements dans sa vie (et qui marche aussi pour les plus petits aussi !)

Mais en fait, la recherche du nom a plutôt été une épopée qui a duré presque deux mois…pas à temps plein, je vous l’accorde !

J’ai d’abord commencé à chercher des noms qui allaient plus ou moins directement au cœur du sujet : « Adieu violence », « Le passé derrière soi », « Abus de relation », etc. J’ai testé ces noms auprès de mon entourage et –j’imagine que ca ne vous surprendra pas- je n’ai pas reçu grand enthousiasme. Autant le dire tout de suite : si le nom de mon blog me déprimait moi-même, qui allait-il inspirer ?
Certaines autres possibilités étaient tellement à double sens qu’elles tombaient dans la poubelle immédiatement. Tels que « Hors d’atteinte » : ça veut dire que la victime est en sécurité ? Ou bien que la solution est hors de portée ? Ou encore « Plus seule » signifie-t-il « mieux accompagnée » ou « davantage isolée » ?

Clairement, ça ne marchait pas !

Je suis alors repartie de zéro et j’ai commencé à chercher dans l’axe de la métaphore. Sur la mer, par exemple, on a du vent dans les voiles, on peut explorer la notion de sécurité. De liberté. Mais bien évidemment, j’ai vite constaté que tous les bons noms sont déjà utilisés par les entreprises ou particuliers du domaine maritime… pour lesquels ils ne sont pas une métaphore ! Et heureusement, car cela m’a poussé à continuer mes recherches…

J’ai fait ensuite un détour par le monde de la gazelle : l’animal est léger, agile, capable de rebondir et de se sauver. Il n’a qu’un seul prédateur. Même le lion ne s’en prend qu’à une gazelle affaiblie, ce qui fonctionnait bien au niveau de la métaphore. Mais en réalité, personne ne le sait. Je me suis aperçue de cela en faisant une nouvelle séance de brainstorming (merci aux participantes !). Je voyais ma gazelle victorieuse, les autres ne voyaient qu’une proie… J’ai abandonné cette voie.

Quelques autres de mes propositions semblaient plaire davantage à mes juges et indiquer une meilleure direction : les expressions qui regardaient vers le futur, celles composées de mots positifs, d’un mouvement vers l’avant: « Saine et sauve » (mais est-ce que ca veut dire qu’on était folle avant de devenir saine ?), « Vers des jours meilleurs » (trop général) ou bien « Pas à pas » (mais « Ça nous fait plutôt penser aux mamans de jeunes enfants », a fait remarquer mon panel…)

Bref, après des dizaines de noms gribouillés sur des feuilles, deux études via SurveyMonkey, un brainstorming, je faisais vraiment du sur place !

Et, comme dans la vraie vie, un fait divers m’a pointée dans la bonne direction !

 

C’est à ce moment qu’une de mes connaissances m’a contactée via Facebook pour me demander conseil par rapport au changement de profession que j’avais fait en 2003 (Qui suis-je?). Rien à voir avec le présent blog, donc.

Puisque nous en avions la possibilité, j’ai proposé à A. de discuter de sa situation en allant faire une promenade avec ma chienne Pixie. J’avais rencontré A. dans un certain environnement, mais ne connaissais pas les circonstances de sa vie privée. Je l’ai écoutée et j’ai découvert qu’à la suite d’un divorce difficile, elle venait de passer les deux dernières années de sa vie en litige avec son ex au sujet de la garde de ses enfants, l’homme passant son temps à déposer des plaintes contre elle. La situation s’était finalement résolue quelques mois auparavant. Tout aurait dû aller mieux, et tout à coup A. s’apercevait qu’elle n’avait plus aucune direction dans sa vie. Pendant plus de deux ans, elle avait toujours eu un rendez-vous au tribunal en ligne de mire, elle gérait son quotidien, ses enfants et faisait son boulot, mais le fil d’Ariane de sa vie était tenu par son ex.

Elle se sentait sombrer et ne voyait plus aucun moyen de changer sa vie, tout semblait impossible, tous les changements trop grands, demandant une énergie qu’elle ne sentait pas en elle.

Nous avons ainsi conversé jusqu’au moment, où je lui ai dit : « UNE CHOSE PAR JOUR, ma chère A. Une chose par jour, si petite soit-elle, mais dans la bonne direction. C’est le début du changement… »
… À peine avais-je prononcé ces mots, j’ai su que j’avais le nom de mon blog !

Parce que UNE CHOSE PAR JOUR, c’est ce que je rabâche à mes enfants depuis l’aube des temps ! C’est ce que je recommande aux femmes qui appellent la ligne d’entraide. Et c’est ce que je me dis moi-même tous les matins, quand je fais mon plan de travail, ce que je me répète quand j’entame un projet, que ce soit ce blog, des plans de vacances, des discussions difficiles, etc.

En prononçant cette phrase, j’avais fait, sans effort, ma « 1CPJ »* pour ce jour là !

J’ai laissé le nom de côté pour continuer ma conversation avec A. J’étais tellement convaincue que ce nom était LE nom, que j’ai pas pris de note, contrairement à mes habitudes. En général, je note tout, car j’oublie tout… Le lendemain, j’y ai réfléchi avec la tête et oui, tout collait. Je n’avais même pas besoin de vérifier avec un panel de mes connaissances réunies autour d’un café ou un questionnaire à tout mon carnet d’adresse (qui devait commencer à en avoir marre…)

« UNE CHOSE PAR JOUR », c’est totalement ce en quoi je crois. La technique pour avancer d’une manière équilibrée et confiante dans la vie. La meilleure méthode pour se sortir de situations délicates en minimisant les dégâts. La panacée pour entreprendre des grands travaux, des grands changements et transformer ses rêves en réalité !

Et la suite, eh bien, c’est ce que vous avez sous les yeux ! Un blog encore un peu embryonnaire, mais que je compte bien nourrir selon la recette 1CPJ !

Alors vous aussi, faites une chose par jour pour construire la vie que vous méritez et devenir libre d’être vous-même ! Et tant que vous y êtes, vous pouvez commencez tout de suite en me disant ci-dessous ce que vous en pensez !

1CPJ = Une chose par jour, bien sûr !

publié le 6 juillet

Partager cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
    8
    Partages
  • 8
  •  
  •  
  •  
Virginie Loÿ
Je m'appelle Virginie Loÿ . Dans ce blog, je souhaite partager avec vous des informations et des conseils pour se libérer des liens d'une relation abusive ou violente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez gratuitement le guide "Comment reprendre le contrôle de sa vie"
x