Gaslighting | Se Reconstruire après la Manipulation [3/3]

Posted on

Gaslighting: comment se reconstruire après la manipulation?Nous arrivons au bout de notre chemin dans l’univers de l’« effet gaslight » : Comment désormais se reconstruire après le gaslighting ? La rupture est-elle la seule solution ? L’après PN ou tout autre type de gaslighter est souvent un moment extrêmement difficile dans une existence. Sortir d’une relation toxique ne fait pas tout, encore faut-il parvenir à se reconstruire après un manipulateur.

Après avoir étudié les 3 étapes du gaslighting et la méthode pour sortir de ce type de manipulation, voici des pistes pour entamer sa reconstruction.

 

Continuer ou sortir d’une relation toxique ?

Se reconstruire après le gaslighting commence dès le moment où l’on enclenche un processus de changement. Il s’agit alors de décider si cela se fera avec ou sans l’autre.

 

La reconstruction nécessaire avec ou sans l’autre

Lorsqu’on a enclenché des changements dans la relation, vient le moment de décider si l’on veut rester dans cette relation ou la quitter. Nous avons vu qu’une condition indispensable pour mettre en place les changements nécessaires était d’être disposée à la quitter. Mais est-ce vraiment le cas ? Peut-être que tu arriveras à une situation où tu estimes que tu n’as plus le choix et que tu dois la quitter pour préserver ton identité, te reconstruire après le gaslighting et être heureuse. Ou bien, ta conclusion sera que tu as plusieurs options, mais que la séparation est la meilleure d’entre elles. Il se peut aussi que ta décision soit celle de rester parce que tu estimes que tu es capable de continuer à assumer les transformations nécessaires. Ou parce que tes raisons sont suffisamment importantes et bonnes pour justifier la souffrance et la frustration qui vont de pair avec les tentatives répétées de revenir aux anciens mécanismes.

 

Quand l’amour existe quand même avec le manipulateur

Pour bien se reconstruire après le gaslighting, il est important de reconnaître que tous les sentiments positifs comme l’appréciation, l’affection, l’attachement ou l’amour que tu peux éprouver pour le manipulateur ne sont pas nécessairement des illusions. Nous, humains, sommes des êtres complexes. Et aucun de nous n’est parfait. Cette personne peut se comporter de manière problématique, voire abusive. Mais d’autre part, elle peut aussi nous avoir donné de l’attention, des conseils, de l’affection, de la sécurité, de l’amour. Ces dons sont souvent une part importante de notre vie, de notre passé, et nous ont souvent aidé à progresser comme nous n’aurions peut-être pas pu le faire seule.

Parfois quand nous réalisons à quel point nous avons mal été traitées, la réaction est extrême. Elle se manifeste au travers d’un besoin de justice ou de revanche, voire de vengeance. Nous voulons que le manipulateur paie, nous voulons obtenir une rétribution pour ce que nous avons souffert.

Ces sentiments sont naturels et peuvent guider nos actions. Ils sont cependant en partie guidés par la frustration que nous avons envers nous-mêmes. Il est important de reconnaître et de ressentir cette partie de nous. Il s’agit ensuite de décider consciemment comment on souhaite évoluer (quelle personne veut-on devenir) et agir en cette intention, plutôt que de réagir, pour se reconstruire après le gaslighting.

 

4 questions pour choisir ou non la rupture

 

Avant de prendre une décision définitive quant à continuer ou mettre un terme à la relation toxique, tu dois te poser 4 questions. Elles sont cruciales pour parvenir à te reconstruire après le gaslighting.

 

1. Puis-je réellement me comporter différemment avec cette personne ?

Puis-je me détacher et accepter que je ne puisse probablement jamais partager avec elle mes émotions d’anxiété, mon besoin de sécurité, mon sentiment de solitude ? Suis-je capable de quitter la discussion quand je me sens menacée d’apocalypse émotionnelle ?

 

2. Cette personne est-elle capable de se comporter différemment avec moi ?

Un individu utilise le gaslighting quand il se sent menacé ou stressé. Dans ce cas il veut absolument prouver qu’il a raison. C’est sa manière de se sentir fort et puissant et de préserver son identité. Mais en dehors de cette dynamique, est-ce que cette personne te respecte t’aime et t’écoute, te soutient, ou bien est-elle toujours seulement intéressé par elle-même ? Éprouves-tu cependant aussi un sentiment de connexion, ou bien s’agit-il d’un « show » permanent ?

 

3. Es-tu prête à faire le travail nécessaire pour changer la dynamique de la relation ?

La manipulation engage souvent un cercle vicieux. Comme si chacun faisait ressortir le pire de l’autre. Les deux parties ont un seuil de tolérance très bas pour les désaccords. Es-tu capable de placer et faire respecter tes limites ? As-tu non seulement la discipline mais aussi l’énergie de te dire « Ça suffit »? Es-tu prête à certains sacrifices ?

 

4. En faisant tous ces efforts, penses-tu de façon réaliste que tu peux être heureuse ?

C’est cette question qui va réellement déterminer ce que tu veux faire. Est-ce que ça en vaut la peine ? Est-ce que tu recevras suffisamment pour justifier tous ces efforts ? Quelle est ta réaction immédiate quand tu te poses cette question ? Peux-tu accepter cette personne dans ton monde, dans ta vie ?

Que disent tes sentinelles : Est-ce que tout le monde lève les yeux au ciel ? Éprouves-tu une émotion de soulagement si tu penses à une séparation ? OU est-ce le flou ? Prends ton temps, continue les efforts pour ne pas retomber dans les anciens schémas. La clarté peut venir à tout moment.

 

Se reconstruire après le gaslighting

 

Quel que soit le chemin que tu as choisi, voici quelques recommandations pour avancer. La clé pour entamer ta reconstruction est la détermination dans ce changement de dynamique. Tu seras seule à le mettre en place. Il te faudra donc être disciplinée pour ne pas retomber dans les vieux scénarios et faire preuve de compassion, pour toi comme pour l’autre.

Au sein de la relation avec le manipulateur

L’option la plus difficile est de changer une relation de manipulation sans la quitter, et tout particulièrement, si elle dure depuis longtemps. Pour reconstruire une relation sans gaslighting, vérifie que tu es toujours connectée avec tes propres émotions et que tu es honnête à propos de tes progrès ou de ton absence d’évolution. Sois responsable de ton propre rôle, mais ne prends jamais la responsabilité du comportement de l’autre, ni même de l’issue de la relation. Place des objectifs et décide ce que tu feras si tu n’obtiens pas ce que tu veux.

 

En limitant la relation de manipulation

Dans la situation où tu essayes de réduire ou de limiter une relation, par exemple avec un supérieur, un collègue, un membre de la famille, des amis ou même avec un conjoint : sois très analytique et repère les situations à éviter. Décide quels sont les aspects de la relation que tu vas éviter. Sois créative pour trouver de nouvelles solutions dans les interactions indispensables. Apprends à faire preuve simultanément de gentillesse et de fermeté. Et au besoin, fais semblant jusqu’à ce que ça devienne automatique.

 

En quittant le manipulateur

Si ta décision est de quitter la relation, concentre-toi sur le présent. C’est tentant de projeter sa souffrance dans le futur, elle semble si réelle, si présente, si puissante. Nous ne pouvons pas imaginer nous sentir à nouveau bien un jour. Mais le futur est mystérieux. Il est à tout moment rempli de possibilités. Recherche et accepte l’aide de tes amis et de ta famille. Trouve une thérapeute ou une coach. D’ailleurs, n’hésite pas, si mon approche t’intéresse, à découvrir les façons dont je peux t’aider. Évite l’isolement. Sois patiente. C’est un changement personnel important qui n’adviendra pas en un jour. La reconstruction après le gaslighting apportera de nombreux challenges.

 

Rappel important pour se reconstruire après un manipulateur

Tant qu’une partie de toi recherchera une personne extérieure pour que tu te sentes bien dans ta peau, pour booster ta confiance ou t’apporter ton sentiment d’identité et un sens à ta vie, alors tu es susceptible d’être manipulée.

 

Qu’attendre de l’après rupture ?

Développer un sens clair et fort de sa propre identité et de sa propre valeur est crucial pour se reconstruire après le gaslighting et se tenir à distance de toute relation manipulatrice.

Le mélodrame inhérent à toute relation de gaslighting offre la promesse de quelque chose de plus intense, de plus glamour et de plus spécial que certaines autres connexions. C’est la difficulté même de ces relations qui fait leur charme. Quand nous résolvons notre propre identité, nous ne rentrons plus dans ces relations. Elles ne nous semblent plus si attractives.

Quand tu te tournes vers ton avenir, réfléchis si ce degré supplémentaire d’urgence, de manque et d’excitation est quelque chose dont tu veux te séparer. Si ce n’est pas le cas, il est fort probable que tu seras de nouveau attirée par des relations de gaslighting. Mais si tu en as assez de mettre en jeu toute ta vie émotionnelle, tu devras sans doute accepter de ne pas avoir dans le futur de relation aussi intense. Ce qui ne veut pas dire que tu ne ressentiras pas de satisfaction plus profonde et durable.

 

Distinguer la manipulation d’une relation normale

Comment distinguer les imperfections une relation ordinaire d’un début de manipulation ?

En premier lieu, regarde ta relation sur la durée. Dans l’ensemble, te sens-tu écoutée, appréciée et part entière et égale dans la relation ? Dans l’ensemble, as-tu le sentiment d’y trouver ce que tu veux ?

En second lieu, fais attention à tes sentinelles, telles que ton intuition et tes émotions. Ressens-tu de la joie, du plaisir, de la satisfaction quand tu penses à la relation ou bien de l’anxiété, de la trépidation, de l’incertitude ? Quels sont les avis des personnes en qui tu as confiance ? Rappelle-toi que manipuler ton propre sens de la réalité en te disant que tu devrais ressentir ce que tu ne ressens pas n’est jamais une bonne idée. Quand tu passes ton temps à penser à ce qui s’est passé avec ton conjoint, ta mère, ton patron… Es-tu réellement en train de vivre ta vie avec joie, plénitude et intégrité ?

 

Le gaslighting: questions à se poser pour décider s'il faut rester ou partir
Cet article t’intéresse? Épingle-le dans Pinterest pour le retrouver facilement !

 

Assiste-t-on à une recrudescence de gaslighters ?

 

L’effet gaslight est un sujet particulièrement à la mode aujourd’hui. Les personnes qui cherchent à se reconstruire après le gaslighting constatent souvent un nombre important de relations similaires dans leur entourage élargit ou l’émergence de nombreux témoignages. Robin Stern explique la recrudescence de ce comportement manipulateur dans nos relations par 3 faits.

 

Le changement du rôle des femmes

Le rôle et la place des femmes dans la société ont beaucoup changé en 2 générations. Beaucoup d’hommes se sentent menacés par les nouveaux rôles que les femmes ont pris dans la société. Ces hommes essaient de contrôler les femmes fortes et intelligentes qui les attirent. De l’autre côté, ce mouvement féministe a créé pour les femmes une certaine forme de pression et d’injection à être fortes, à avoir du succès et à être indépendante. Les femmes victimes de gaslighting sont donc doublement honteuses. D’abord elles se retrouvent dans une relation abusive, et ensuite elles ne sont pas à la hauteur de leurs propres ambitions de force et d’indépendance. Ces éléments constituent une grande difficulté pour chercher de l’aide.

 

Individualisme et isolation

Autrefois, hommes et femmes avaient accès à de nombreux réseaux ou groupes de soutien. La famille élargie, bien sûr, mais aussi les syndicats, les paroisses, les communautés locales diverses… De nos jours, nous sommes bien plus isolés socialement et géographiquement. Ceci renforce le fait qu’un individu unique puisse avoir une énorme influence ou impact sur soi (conjoint, employeur…). Et que l’aide ne soit pas toujours à portée de la main.

 

La « culture gaslighting »

Nous sommes continuellement bombardés d’informations, de publicités et même de « fake news », ce qui rend de plus en plus difficile la sélection de celles auxquelles accorder foi. Nous apprenons à douter de ce qui nous semble évident. Et parfois à croire à ce qui est franchement outrageux. Ces comportements sont aussi présents sur la scène politique et dans les médias en général. Ce phénomène nous rend plus vulnérable au gaslighting qui joue justement sur notre capacité à percevoir la réalité.

 

La clé de la reconstruction psychologique et de la liberté

 

Sortir de ce mécanisme de manipulation n’est pas facile, mais la clé est simple. Tout ce que tu dois comprendre, en profondeur, c’est que tu es déjà une personne bonne, capable et aimable, qui n’a pas besoin de l’approbation ou de la validation d’un partenaire idéalisé. Tu peux définir le sens de ton identité seule. Quand tu comprends qu’il ne dépend pas de cette personne, alors tu seras prête à tout pour faire cesser cette manipulation et à entamer ta reconstruction. Soit avec cette personne, soit en choisissant de partir. C’est le levier dont tu as besoin pour arrêter d’être sous l’influence du manipulateur et te reconstruire après le gaslighting.

Si tu as du mal à avancer, à te débarrasser des schémas appris pendant la relation toxique, sache que c’est normal… et ce n’est pas définitif, loin de là. Tu peux désapprendre ces mécanismes et aller mieux bien plus vite que tu penses. Je peux t’aider dans ce travail: nous identifions ensemble les problèmes actuels et nous recréons des nouveaux schémas qui te dirigent vers les objectifs de ton choix. C’est la manière la plus rapide et la plus efficace d’avancer et de te débarrasser des émotions qui te font souffrir actuellement. Si tu souhaites en discuter, contacte-moi ici, je me ferai un plaisir de t’expliquer comment nous pouvons travailler et pourquoi ça marche 🙂

 

  •  
    9
    Partages
  • 9

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *