Dépression et relation toxique: trouver des solutions efficaces

Posted on

La dépression est une conséquence et un symptôme de relation toxique.Dépression et relation toxique : quel est le lien ? Pour comprendre pourquoi la dépression est à la fois le symptôme et la conséquence de la violence psychologique, j’ai invité la Psychiatre Zinzin à répondre à mes questions. Dans ce podcast, elle nous explique que la dépression est une maladie très fréquente chez les victimes de relations abusives et de harcèlement. Et, chose importante, elle nous parle aussi des traitements qu’elle recommande pour en sortir.

Dépression et relation toxique: quel lien?

  • La dépression est une maladie qui est générée par le stress chronique que la victime d’abus psychologique ou de violence conjugale ne peut plus gérer : son corps ne produit plus les quantités d’hormones nécessaires au bon fonctionnement de son cerveau.
  • Le cerveau se met à fonctionner au ralenti, ce qui se manifeste par un éventail très large de symptômes. Les principaux sont une grande fatigue, le manque d’entrain et de positivité, l’envie de rien (et souvent, même plus l’envie d’avoir envie ni celle de s’en sortir), un vide émotionnel, c’est-à-dire l’apathie ou l’absence d’émotion, ou parfois une hyperréactivité, la confusion mentale et l’incapacité à prendre des décisions.
  • Il s’agit bien d’une maladie, pas d’un coup de déprime et ce n’est pas avec un effort de volonté que l’on peut s’en sortir. Dépression et relation toxique sont étroitement liées. On peut rarement avoir assez de force, et de créativité, pour trouver des solutions sans soigner sa dépression et on ne peut pas aller mieux sans résoudre les dysfonctionnements, voire quitter la relation.

Quelles solutions?

  • Les antidépresseurs prescrits par un médecin après avoir diagnostiqué la dépression. Ils remontent les taux d’hormones à un niveau normal, ce qui permet au cerveau d’effectuer le travail de réparation nécessaire.
  • Les formes d’accompagnements tels que la thérapie cognitive ou le coaching sont très efficaces en parallèle au traitement médical. En effet, les médicaments favorisent la construction de nouvelles connexions neuronales, c’est-à-dire l’apprentissage de nouveaux modes de pensée.
  • Selon la Psychiatre Zinzin, les thérapies peuvent être une bonne ressource pour travailler sur des troubles de la personnalité « larges », tels que le manque de confiance ou la dépendance affective. Le coaching est souvent une forme plus efficace d’accompagnement pour trouver des solutions à la situation qui a causé la dépression, car les coachs sont spécialisés dans un domaine particulier comme, par exemple, le burn-out. Si tu as quitté une relation, mais que tu as du mal à te libérer des liens toxiques et à avancer, tu peux en lire davantage sur mon coaching et me contacter ici.

 

La Psychiatre Zinzin publie un blog sur Facebook et des vidéos sur YouTube pour mieux faire connaître la gravité des comportements toxiques et narcissiques, l’impact de la manipulation et l’importance de se faire aider, y compris en acceptant de se faire soigner en cas de dépression.

 

Dépression et relation toxique: se faire soigner est une étape indispensable pour trouver les bonnes solutions.
Cet article te plaît ? Épingle-le dans Pinterest pour le retrouver facilement !

 

Et toi, si tu souffres ou as souffert de dépression liée à une relation toxique, quelles ont été tes solutions?

  •  
    328
    Partages
  • 328
Virginie Loÿ
Je m'appelle Virginie Loÿ . Dans ce blog, je souhaite partager avec vous des informations et des conseils pour se libérer des liens d'une relation abusive ou violente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *